Le billet de votre webmestre

Mis à jour le 25 mars 2018 à 12h17 (heure d’été…)

Bonjour.

“Le billet de votre webmestre” vous informe des nouveautés présentes sur votre site.

Tout commentaire est le bienvenu, et à plus forte raison s’il est constructif…

Bonne lecture, et merci de votre visite.

Votre webmestre.

25 mars 2018

Bonjour.

Comme son nom l’indique, la rubrique “Actualités” de la page d’accueil propose… des actualités, vous avez tout compris.
Or, je constate que certains de nos visiteurs tentent de retrouver d’anciennes actualités qui ont été supprimées car, bien que notre association sa targue d’être historique, elles n’y étaient plus, d’actualité. J’imagine leur frustration de se retrouver devant une page blanche ! J’ai donc décidé de garder les actualités, même dépassées, pendant environ un mois, en affublant l’image de présentation d’un bandeau rouge sur lequel est écrit “TERMINÉ”, de manière à permettre à ces visiteurs nostalgiques de reprendre un contact agréable avec nos travaux sans avoir l’impression d’être mis à l’écart.

Pour le reste, nos différentes mises à jour de pages avancent bien, bien que bien lentement à notre goût, et c’est la raison pour laquelle nous voulons vous remercier de votre patience.

Ne manquez donc pas de nous rendre de fréquentes visites.

Bien cordialement,

Votre Webmestre
————————

5 réponses à “Le billet de votre webmestre”

  1. BOSSARD dit :

    Merci pour ce site fort intéressant, particulièrement pour ceux qui habitent relativement loin (Marseille), mais qui cherchent des informations sur le Plateau d’Avron, lieu de vacance familial au début du XX° siècle

    • BOYER Denise dit :

      Bonjour M. Bossard.
      C’est avec plaisir que nous avons pris connaissance de votre message sur notre site. Nous vous remercions vivement de votre commentaire. Afin de documenter les différents thèmes mis à la disposition de nos lecteurs, nous sommes à la recherche d’anecdotes et éventuellement, de photos, relatifs au Plateau d’Avron. Nous serions intéressés par ceux que vous pourriez nous envoyer si vous avez la possibilité de le faire. Nous vous en remercions vivement à l’avance.
      Cordialement. Mme BOYER Denise-Secrétaire de l’association Mémoire Vivante du Plateau d’Avron.

  2. BERGERIOUX dit :

    Bonjour,
    C’est avec émotion que je découvre votre site. Mes arrière grands parents ont vécu au Plateau d’Avron, ma grand-mère y a , jeune, travaillé dans les champs. J’ai moi-même vécu mon enfance dans la maison familiale avenue des fauvettes, fait ma communion solennelle dans l’église du plateau d’Avron, fréquenté l’école primaire puis le lycée Clémenceau . Enfant, j’allais chercher le lait à la ferme. Que de souvenirs! Je recherche des informations sur le passé agricole du Plateau pour faire revivre la vie de mes ancêtres, paysans dans ce lieu aujourd’hui si proche de Paris.

    • BOYER Denise dit :

      Bonjour Mme Bergerioux,
      C’est avec plaisir que nous avons pris connaissance de votre message sur notre site. Nous vous remercions vivement de votre commentaire. Nous avons bien retrouvé votre famille, Eugène, Anna et leur fils Georges dans les registres de recensement de l’année 1906. Ils habitaient au 32 avenue des Fauvettes. Si vous désirez plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter. Par ailleurs, afin de documenter les différents thèmes mis à la disposition de nos lecteurs, nous sommes à la recherche d’anecdotes et, éventuellement, de photos relatives au Plateau d’Avron. Nous serions intéressés par ceux que vous pourriez nous envoyer si vous avez la possibilité de le faire. Nous vous en remercions vivement à l’avance.
      Cordialement. Mme BOYER Denise-Secrétaire de l’association Mémoire Vivante du Plateau d’Avron.

      • BERGERIOUX dit :

        Merci infiniment pour ces informations qui me sont très précieuses! J’apprécie votre réactivité et le temps que vous avez pris à me répondre. Je n’ai malheureusement que quelques photos de mes grands parents devant leur maison du plateau, mais je ne manquerai pas de vous transmettre les informations que je pourrai découvrir.
        Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *