2018

Une année riche en événements et en rencontres.

Le 20 janvier.

Nous nous retrouvions nombreux pour l’assemblée générale annuelle et la traditionnelle galette des rois. A cette occasion l’annonce de la mise en place de la page Facebook de l’association à été faite. Celle-ci devrait faciliter les partages et les échanges au quotidien, et générer un surplus de trafic sur la page Internet de l’association. Ce fut aussi l’occasion de présenter les 5 photos du plateau d’Avron présentant les stigmates des bombardements et des travaux de défense militaire prises au lendemain de la guerre de 1870 par Hippolyte Blancard. Trois d’entre elles purent être précisément localisées grâce aux analyses qui furent exposées.

 

Au début du mois de Février.

Le Plateau d’Avron s’habilla d’un grand manteau de neige, l’occasion de le voir sous un jour peu habituel, et pour quelques jeunes de transformer le Parc d’Avron en pistes de ski improvisées. Le parc n’était malheureusement pas ouvert au public pour profiter du spectacle mais quelques uns y ont quand même eu accès. Aussi nous vous proposons ci-après un diaporama pour vous replonger dans cette ambiance feutrée de la neige crissant sous les pieds…

 

Le 5 Mars.

Nous nous retrouvions pour un exposé sur “Ce qu’il restait comme biens de l’Abbaye de Saint-Maur, à Neuilly, à l’aube de la révolution”  présenté par notre président , l’occasion d’apprécier outre la quantité d’information sur le sujet, la qualité et la densité des recherches effectuées à cet effet par Alain et Denise Boyer.

 

Le 15 Mars.

Nous étions une quarantaine à nous retrouver avec grand plaisir pour un repas très convivial dans la grande salle du Café des Fauvettes,et une après-midi karaoké ou chacun à pu choisir les chansons (souvent reprises en cœur) qu’il souhaitait interpréter.

 

Tout au long de l’année.

Un petite groupe de bénévoles sous la houlette de Charly (Charles Vavassori) se retrouvait deux fois par semaines le mardi et le vendredi à 11h à l’entrée de la plaine d’Avron à l’angle de l’avenue de Rosny et de l’avenue de l’ouest pour sillonner la plaine pendant une heure afin d’y ramasser les déchets laissés par des promeneurs sans scrupules ni éducation, et pour veiller à ce que les lieux ne soient pas “squattés”. Ces “balades civiques” sont aussi l’occasion d’observer une faune et une flore riche et abondante sur le plateau. En outre certaine photos présentées ci-dessous montre bien la présence de l’eau au Plateau, dont l’importance avait complètement échappée aux équipes en charge du projet et de la réalisation du futur parc d’Avron et qui sont venu en faire le constat.

 

Le 9 Avril.

Les Archives départementales (ou se rendent régulièrement des membres de l’association désirant effectuer des recherches) organisaient une “journée d’étude des associations historiques et patrimoniales de la Seine-Saint Denis” à laquelle Geneviève et Patrick ont assisté en représentation de l’association.

 

Le 3 juin.

Le temps fut radieux tout au long de cette belle journée passée dans la roseraie et dans les superbes bâtiments de l’église abbatiale, la chapelle et le château musée de l’Abbaye de Chaalis. Une sortie parfaitement organisée par Daniel Junk avec repas et atelier parfum. Une grande réussite.

 

Le 8 septembre.

Journée forum des associations de Neuilly-Plaisance où cette année encore nous tenions à être présents et avoir un stand à la hauteur de nos ambitions. Pour faire différemment des année précédentes, notre stand s’est donné les moyens de disposer d’une source d’énergie pour alimenter un grand écran HD sur lequel était projeté un diaporama de 200 cartes postales du Plateau d’Avron au début du XXème siècle (un grand merci à Charles Vavassori qui à mis sa collection à notre disposition). L’opération “sets de table” a été renouvelée avec douze nouveaux visuels qui ont connu un grand succès. Le beau temps était de la partie et les visiteurs très nombreux et enthousiastes se sont succédé tout au long de la journée.

 

Le 6 Octobre.

Daniel Junk a encore frappé en organisant une sortie au musée des transports publics à Chelles. Par chance le beau temps était encore de la partie et nous permit une ballade dans un bus à plateforme qui a remémoré de nombreux souvenirs à ceux des adhérents qui avaient eu la bonne idée de s’inscrire à cet événement.

 

Le 13 Octobre.

Sous le patronage du père Nicolas Maine et à la suite de la messe à la mémoire de Notre Dame de Fatima, et à l’occasion du quarantième anniversaire de l’élection de Jean-Paul II,  s’est déroulée la procession aux flambeaux qui a réuni de nombreux fidèles.

 

Du 13 au 19 Octobre.

La première exposition de notre association a eu lieu dans le commerce auquel elle était consacrée, à savoir le café des Fauvettes, le plus ancien des commerces ouvert au Plateau d’Avron avant même la guerre de 1870, soit dès 1862, et ayant toujours eu jusqu’à ce jour le même type d’activité. Cette exposition à connu un grand succès , et a été une fois de plus l’occasion de réunir d’anciennes connaissances autour de souvenirs communs, et de retracer l’aventure du “Club des Copains”

 

Le 15 Décembre.

Fidèlement comme chaque année depuis près de 150 ans, un hommage officiel à été rendu à la mémoire des Français morts aux combats du plateau d’Avron en 1870.

 

Et encore…

L’année 2018 a été une année sombre en ce qui concerne les commerces du Plateau d’Avron
La boucherie “Couturier” n’est plus bien qu’elle ait pris la suite de la famille Gaucher qui servait fidèlement depuis 1962, elle a fermé boutique au mois de mai… pour être remplacée fin septembre par une pizzeria au feu de bois… La pharmacie face à l’école n’a pas ré-ouvert après les vacances d’été… Quand à la boulangerie… nous ne pouvons qu’espérer une plus grande rigueur dans le respect des jours d’ouverture et des horaires…

 

                                   

 

Nous avons aussi incidemment appris le projet de destruction du château d’eau. Ce projet à été supprimé mais remis au prochain plan (2021/2025) du Sedif, nous laissant ainsi le temps d’étudier et de proposer des alternatives pour ce symbole du Plateau auquel la majorité des Avronnais semblent particulièrement attachés. Le dossier est suivi de près.

 

Une bonne nouvelle

Le jardin de la propriété en meulière qui fait face au château d’eau, au café “le Madrigal” et au restaurant “Le Père Louis”, et qui était destiné à être bâti sera préservé grâce à l’intervention de la mairie qui le destinerait à un espace vert.

 

___________________________________________________